Les 2 et 3 novembre 2015, l’ACEF Lanaudière ferme ses portes face à l’austérité!

L’AUSTÉRITÉ, C’EN EST ASSEZ! En coupant dans les services et les programmes sociaux, le gouvernement amenuise sans cesse les conditions de vie de la population et porte atteinte aux droits humains les plus fondamentaux. La population en général mais plus particulièrement les personnes marginalisées et en situation de pauvreté sont touchées de manière importante. Nous le constatons chaque jour. Les conséquences de l’austérité sont concrètes, elles créent une détresse physique et psychologique grandissante chez les personnes qui fréquentent notre organisme.

Le désengagement de l’État créé une pression importante sur les personnes et par le fait même sur les groupes communautaires. Ceux-ci sont de plus en plus sollicités, sans pour autant voir leur financement rehaussé. Le contexte d’austérité fragilise les organismes et les empêche de remplir pleinement leur mission.

Ces derniers offrent des services essentiels à la population. Ils font de l’éducation populaire, de la défense de droits, et offrent des espaces démocratiques pour favoriser la participation de tous les citoyens, en militant pour plus de justice sociale. Les organismes comme le nôtre, de par le rôle unique qu’ils jouent au sein de la société, méritent d’être un secteur d’activité valorisé et financé adéquatement. Les groupes, au même titre que la population qu’ils desservent, s’appauvrissent d’année en année. C’en est assez.

Nous croyons qu’il est temps de nous battre ensemble pour mettre de la pression sur un gouvernement qui refuse de nous financer correctement et qui démantèle nos services publics et nos programmes sociaux. C’est pourquoi les 2 et 3 novembre prochain, l’ACEF Lanaudière fermera ses portes et se joindra au mouvement national : Le communautaire dehors contre l’austérité!

 

©2021 ACEF. Tous droits réservés.  

Membre de :