Prendre soin de sa santé financière en 2022, un objectif réalisable !

 

Si décembre est reconnu pour être le mois des rétrospectives, janvier est celui des nouvelles résolutions. Prendre soin de soi, arrêter de fumer, faire plus d’exercice, tout y passe. Mais qui dit résolutions dit souvent objectifs difficiles à atteindre et perte de motivation en peu de temps.

Et si la résolution de 2022 était de prendre soin de sa santé financière ?

Afin que cette résolution soit réalisable et durable, voici un palmarès de petits changements concrets qui seront, à coup sûr, un atout considérable pour parvenir à atteindre l’objectif.

 

Prendre le dessus sur les cartes de crédit

Bien qu’il soit tentant et facile d’avoir accès à plusieurs cartes de crédit, l’idéal est d’en avoir seulement une et de l’utiliser telle une carte débit. Si un achat est fait sur la carte de crédit, c’est que l’argent pour cette dépense est disponible immédiatement dans le compte de banque. La carte de crédit est ainsi utilisée comme un mode de paiement et non comme du crédit. Si cette façon de faire demeure impossible due à un haut solde à rembourser, il est bien d’ajouter le montant des dépenses courantes du mois au montant minimum à payer. Exemple, si le minimum à payer sur le dernier relevé est de 37 $ et que durant le mois on a ajouté pour 50 $ d’essence et 17 $ pour un abonnement en ligne, le montant minimum à payer serait alors de 104 $. Dès qu’il y a un surplus budgétaire, celui-ci devrait servir à diminuer le solde de la carde de crédit pour en arriver à ne plus avoir de solde. Il est aussi important de considérer rembourser les cartes de crédit aux taux d’intérêt les plus élevés en premier.

 

« Gare aux achats impulsifs.

Ces achats sont souvent faits de façon non réfléchie et sous le coup de l’émotion. Se donner un délai raisonnable avant tout achat et prendre un temps de réflexion afin de déterminer si l’achat est nécessaire ou superflu!! »

 

Mettre ses dépenses au régime

Les efforts pour réduire ses dépenses ne se limitent pas seulement à faire son café à la maison au lieu de l’acheter en route ou, encore, à apporter son lunch au travail à la place de se payer du restaurant tous les midis.

Il existe plusieurs autres trucs concrets pour y arriver. Par exemple, faire l’épicerie le ventre plein et opter pour des marques maisons permettent de diminuer la facture. Pour ce qui est des sorties, spectacles en plein air, visites aux musées, expositions… plusieurs villes offrent des activités gratuites. Tous les petits gestes comptent et finissent par améliorer le budget. Il s’agit d’être inventif et de prendre le temps d’évaluer chacune des dépenses pour voir où il est possible d’apporter des changements.

 

S’offrir des moments de magasinage

C’est un fait, les primes d’assurances auto et habitation augmentent souvent chaque année. Le marché de l’assurance étant très concurrentiel, il existe plusieurs rabais pour les nouveaux clients. Demander des soumissions à plusieurs assureurs peut être un exercice long et ennuyeux mais payant en bout de ligne. Bien sûr, il faut penser comparer avec les mêmes critères (franchises, protections…). Ces soumissions peuvent également servir pour négocier avec l’assureur actuel.

 

Ce magasinage est aussi valable pour les forfaits de services de télécommunication ou de frais bancaires. Avant d’adhérer à un forfait, il est judicieux de connaître ses réels besoins afin de ne pas se laisser tenter par des offres qui semblent alléchantes mais ne correspondent pas nécessairement aux besoins fixés.

 

Repenser son aménagement

Qui dit janvier dit froid glacial. Pourquoi ne pas profiter d’une de ces journées pour rester bien au chaud à la maison et faire un peu de rangement ?

Avec un tri judicieux des papiers et une méthode de classement simple et efficace, il est facile de gagner de l’espace et de retrouver les documents importants pour, ainsi, éviter des retards de paiements.

En parlant ménage, il est également intéressant d’en faire dans ses abonnements. Qui n’a jamais adhéré à un abonnement qui offre les premiers mois gratuits ou à rabais ? Mais qu’en est-il après ? Voir à annuler les abonnements dont les services ne sont pas utilisés permet de grandes économies en fin d’année.

 

Élargir ses pratiques écologiques

En plus de faire une différence au niveau environnemental, vendre et acheter des articles usagés est économique. Pour une fraction du prix, il est possible de trouver ce que l’on cherche sur les sites de ventes de produits de secondes mains. Simplement s’assurer que l’objet est dans un bon état et fonctionnel avant d’effectuer le paiement. Pourquoi ne pas en profiter pour épurer en vendant les choses qui ne servent plus ? Un autre moyen efficace pour récupérer espace et… argent.

 

 

 

« Il ne faut pas oublier que l’atteinte des résolutions financières passe d’abord et avant tout par la réalisation d’un budget. Avec temps et efforts, il est possible d’arriver à de surprenants résultats.

Les conseillères budgétaires de l’ACEF sont disponibles pour vous accompagner dans l’atteinte d’une bonne santé financière! »

 

©2022 ACEF. Tous droits réservés.  

Membre de :